Test ADN origine

Les tests ADN sont de plus en plus courants et ce, même en dehors du domaine juridique. Mais avant de comprendre ce qu’est qu’un test ADN, il est important de définir l’ADN en lui-même.

Qu’est ce qu’un test ADN ?

Diminutif d’Acide Désoxyribonucléique, l’ADN constitue le support de l’information génétique d’une personne. Cette molécule présente dans toutes nos cellules contient ainsi des informations génétiques qui définissent notre physionomie, notre caractère et même les maladies auxquelles nous sommes prédisposés. Cette information génétique est transmise sous forme de code et dont les composantes sont l’Adénine (A), la Thymine, (T), la Guanine (G) et la Cytosine (C).

C’est l’enchaînement de ces éléments qui constitue le code génétique d’une personne. Ce code est unique et ne peut être trouvé chez une autre personne dans sa constitution exacte, sauf chez les vrais jumeaux. En effet, ce code génétique est créé lorsque les cellules sexuelles du père et de la mère fusionnent et seuls les vrais jumeaux partagent le même patrimoine génétique vu qu’ils résultent de la séparation d’une seule cellule fécondée.

Ainsi, le test ADN est l’analyse du profil ADN d’une personne donnée afin de déterminer et d’analyser le patrimoine génétique d’une personne. Cette procédure est généralement effectuée afin de déterminer la culpabilité d’une personne dans le cadre d’une procédure judiciaire ou d’estimer le taux d’ADN qu’une personne partage avec une personne (père, mère, cousin éloigné, etc.) ou avec un groupe ethnique et ce, afin d’apporter des réponses concrètes à des utilisateurs en quête de leur identité.

Cela se fait après avoir prélevé un échantillon d’ADN de la personne et si besoin d’autres personnes. Que cela soit pour connaître ses ancêtres, pour confirmer sa filiation maternelle ou paternelle ou bien pour connaître ses origines ethniques, les tests ADN peuvent désormais fournir des éléments tangibles pour constituer son passé, son arbre généalogique ou ses origines géographiques.

Réaliser un test ADN pour retrouver ses origines

Certes, un test ADN permet surtout d’établir un lien de parenté avec une personne donnée. Néanmoins, on peut également retrouver ses origines grâce au test ADN.

En effet, avec un test ADN, vous pouvez aisément retrouver vos ascendants grâce à la correspondance génétique. Si vous partagez, par exemple, 12% d’ADN avec une autre personne, il se peut que cette personne soit un parent éloigné, voire un de vos grands-parents. Au fur et à mesure que vous approfondissez vos recherches avec l’aide de sites spécialisés dans les tests ADN généalogiques et génétiques, vous pourrez alors reconstituer votre arbre généalogique et retracer votre histoire et vos origines.

De plus, grâce à l’avancée de la technologie et aux nombreuses études effectuées dans le but d’établir un génotype de dizaines de groupes ethniques et de populations fondatrices, il est désormais possible de retrouver ses origines grâce à un test ADN. Des entreprises telles que MyHeritage vous permettent ainsi de connaître vos réelles origines ethniques rien qu’en analysant votre ADN.

Les résultats sont, dans ce cas, exprimés en pourcentage d’appartenance à un groupe ethnique donné et ce, suivant votre patrimoine génétique. Au-delà du simple test génétique, les tests ADN revêtent ainsi une importance capitale car ils apportent une réponse et une solution efficace à la recherche de son passé, de ses origines et de son identité propre.

Comment ça marche ?

Pour effectuer un test ADN, rien de plus simple. Il suffit, en effet, de fournir un échantillon de son ADN afin que ce dernier soit analysé.

D’ailleurs, comme cité précédemment, l’ADN est présent dans chaque cellule de notre corps. Ainsi, un cheveu, la salive, les ongles, l’urine, la transpiration, le sperme ou un fragment de peau peuvent constituer des échantillons d’ADN. Généralement, la salive est utilisée en guise d’échantillon car elle se prélève et se stocke facilement.

L’obtention de cet échantillon salivaire se fait par frottis buccal en tamponnant un coton-tige ou un objet absorbant sur la paroi intérieure de sa joue. Une fois cet échantillon collecté, il est envoyé au laboratoire afin d’y être analysé.

Ensuite, l’ADN est purifié et extrait et subit alors un procédé d’amplification destiné à isoler et à augmenter les séquences moléculaires propres à la personne faisant l’objet du test ADN. Ce procédé est nommé Réaction de Polymérisation en Chaîne ou RPC. A l’issu de ce procédé, on obtient ce qu’on appelle des Short Tandem Repeat (STR).

Une fois analysés et traités, ces derniers renseignent le généticien sur la forme de l’hélice de l’ADN de la personne et c’est cette hélice qui sera comparée à celle d’autres personnes. Les ressemblances, les correspondances ADN, les différences ainsi que le taux d’ADN partagé seront alors établies et constitueront la base des résultats du test ADN (pourcentage de correspondance ADN, filiation possible, etc.).

Il faut savoir qu’outre les laboratoires d’analyse classiques, il est désormais possible de faire un test d’ADN en ligne en faisant soi-même le prélèvement de son échantillon d’ADN, en l’envoyant au laboratoire du site et en obtenant les résultats sur un compte personnel.

Combien coûte de faire un test ADN en France ?

Le prix d’un test ADN varie selon le commanditaire et la nature du test lui-même. Généralement, lorsqu’il s’agit de tests ADN effectués dans le cadre d’une procédure judiciaire, le coût est d’environ 300€ par personne. Pour les tests de paternité, de maternité, de fraternité, de gémellité, d’origines géographiques ou d’origines ethniques, les prix varient de 100 à 500 ou 600€ selon le site ou le laboratoire.

Sur certains sites, le kit de prélèvement coûte environ 75€ et les résultats sont communiqués gratuitement sur un compte personnel pourvu qu’un abonnement ait été souscrit à l’avance. Certains sites proposent également une formule tout en un et sans engagement permettant d’effectuer un test ADN à la fois.